Veille Eau Menu

Votre annonce sur le site


Mieux connaître la biodiversité des plans d'eau agricoles

Type d'offre : Stage (6 mois)
Localisation : Pays de la Loire
Société : Ecole Supérieure d'Agriculture d'angers
Date limite de candidature : 08/12/2018 (publiée le 08/11/2018)

Présentation de l'offre

Contexte

La conservation de la biodiversité en milieu agricole est un enjeu majeur actuel, comme nous le soulignent les déclins des populations d’oiseaux et d’insectes mesurés depuis quelques décennies (ex : Hallmann et al., 2017). Certains proposent une écologie de la « réconciliation » (Rosenzweig, 2003) des activités humaines avec la préservation de la biodiversité.

Les milieux aquatiques en zone agricole sont particulièrement touchés par la simplification et l’intensification de l’agriculture. Cependant, il semble possible de recréer, restaurer ou gérer ces milieux pour les rendre plus favorables à la flore et  la faune sauvage, tout en tenant compte des contraintes liés à l’activité de production. Ainsi des projets de restauration ou d’entretien existent, qui permettent de créer ou de recréer les conditions idéales d’accueil pour la flore et les invertébrés aquatiques, les amphibiens et oiseaux d’eau, etc.

Dans ce cadre, les pièces d’eau à usage d’irrigation sont moins prises en considération  car supposées sans grand intérêt pour la biodiversité. Cependant, une synthèse récente montre qu’il pourrait être pertinent d’étudier la valeur écologique de ces milieux anthropogéniques, pour le rôle de refuge qu’ils pourraient jouer pour de la biodiversité d’eau douce (Chester and Robson, 2013).

En Maine et Loire, le réseau ARBRE (Agriculteurs Respectueux de la Biodiversité et des Richesses Environnementales) met en place des actions d’intégration de la biodiversité au sein des exploitations agricoles. Le réseau souhaite approfondir sa connaissance de ces milieux et produire des recommandations pour des agriculteurs souhaitant adapter leurs pratiques de gestion, en faveur de la biodiversité.

Objectifs du stage

En collaboration avec les différents partenaires du réseau ARBRE (Chambre d’agriculture 49, CPIE Loire Anjou, Fédération de chasse 49 et UMR-BAGAP/ESA) vous serez au cœur du projet « Les plans d’eau agricoles de Maine-et-Loire », qui reçoit un soutien financier du Conseil départemental du Maine-et-Loire. Les objectifs globaux de ce projet sont de :

  • sensibiliser les agriculteurs du réseau à la biodiversité des plans d’eau agricoles,
  • mieux connaître la biodiversité des plans d’eau à usage agricole,
  • émettre des recommandations en matière de gestion et d’aménagement favorisant l’expression de la biodiversité.

Votre travail se situera essentiellement sur le deuxième point et votre rôle sera de coordonner la phase de collecte et d’analyse des données de terrain. Il est prévu l’identification d’une trentaine de plans d’eau d’étude, dans des exploitations du Réseau ARBRE (mais pas exclusivement), pour lesquels seront réalisés : une description du milieu et du contexte paysager, un inventaire de plusieurs groupes taxonomiques (impliquant les partenaires naturalistes) et enfin une enquête auprès des usagers.

Vous participerez donc à la sélection des plans d’eau, sur la base d’un  travail préalable de cartographie, à l’élaboration des protocoles de description des habitats et de relevé flore-faune, à la formulation du guide d’enquête auprès des agriculteurs et enfin à la mise en œuvre de l’étude de terrain.

Vous devrez analyser et mettre en forme les résultats pour un public professionnel (agriculteurs participants ou non au projet, financeurs, techniciens…). Vous travaillerez à la mise en forme de recommandations générales tenant compte des résultats de l’étude.

Vous travaillerez en lien avec un autre projet, mené en parallèle par le CPIE Loire et Mauges, sur des mares à forte valeur écologique.

Encadrement

L’encadrement du stage sera assuré par Joséphine PITHON, enseignante-chercheuse en écologie au sein de l’UMR-BAGAP, avec le soutien d’Ambroise BECOT (CA 49), Olivier GABORY (CPIE Loire Anjou) et Nicolas BEAUMONT (Fédération de chasse 49).

Conditions d’accueil

Le ou la stagiaire sera basé(e) à l’ESA d’Angers – 55 rue Rabelais – BP 30748 – 49007 Angers cedex 01.

La durée du stage est de 6 mois, à partir de février 2019. Indemnité de stage prévue, selon barème en vigueur (environ 570€ / mois). Tous les frais de déplacement seront pris en charge.

Profil recherché

Profil du stagiaire H/F

M2 en écologie ou ingénieur agronome
Intérêt pour les relations entre agriculture et biodiversité
Compétences naturalistes et goût pour le travail de terrain
Connaissance de l’outil SIG (logiciel QGis notamment)
Bonne capacité rédactionnelle / rigueur scientifique

Pour postuler

Envoyer un CV et une lettre de motivation par mail à Joséphine PITHON (j.pithon@groupe-esa.com).



Ne ratez aucune nouvelle annonce : pour recevoir les nouvelles offres d'emplois et de stage tous les matins, inscrivez-vous à notre newsletter !

S'inscrire

Toutes les offres d'emplois et de stagesOffres d'emploi technicien de rivièreOffres d'emploi traitement des eauxOffres d'emploi zones humidesOffres d'emploi hydrauliqueOffres d'emploi assainissementOffres d'emploi chargé d'études / chargé de mission