Aller au contenu

Archives du 17 mai 2022

[Vidéo] L’eau potable de la région lyonnaise contaminée aux perfluorés ?

Un scandale aux Etats-Unis a révélé la dangerosité de certains perfluorés : le PFOA a été associé à certains cancers des testicules, du rein et à des maladies des intestins et de la thyroïde. Laura Aguirre de Carcer nous raconte cette histoire incroyable qui a même fait l’objet d’un film : Dark Waters. Dans le monde, de nombreux pays ont fait face aux mêmes problèmes de santé publique. La France, jusque-là, ne semblait pas touchée. L'enquête de Martin Boudot à Pierre-Bénite révèle qu’elle n’a en fait pas échappé à cette contamination : l’eau potable, l’air, le sol et même le lait maternel seraient pollués à ces produits chimiques “éternels”. Les études complémentaires engagées par les services de la Préfecture ont rendu leur verdict. La pollution est confirmée.

Source : http://www.youtube.com
Ajouté le 17 mai 2022 à 17:43

À Remoulins, les poissons migrateurs profitent d'une nouvelle passe pour remonter le Gardon

1,6 million d’euros. C’est le prix qu’a coûté l’aménagement d’une passe à poissons longue de 75 mètres sur le seuil du Gardon à Remoulins. C’est un coût certain comme l’ont souligné certains contributeurs mais ce chantier est essentiel dans la préservation de la biodiversité. Il va permettre aux poissons migrateurs, comme l’alose ou l’anguille, de remonter le cours d’eau et de se reproduire. 

Source : http://www.objectifgard.com
Ajouté le 17 mai 2022 à 17:36

Pollution de la Loue : trop de nitrates et phosphates, des scientifiques fixent les seuils à atteindre pour sauver la rivière

Alors que les poissons se meurent dans la Haute-Loue, un pas vient d’être franchi dans la lutte contre la pollution de la Loue. Les seuils de concentration de nitrates et phosphates à ne pas dépasser pour que la rivière retrouve une bonne santé, viennent d’être validés par le bureau de la Commission Locale de l’Eau de ce secteur du Doubs.

Source : http://france3-regions.francetvinfo.fr
Ajouté le 17 mai 2022 à 17:34

Longevilles-Mont-d’Or - Une autre fromagerie défaillante ?

Un peu plus d’un an après l’affaire de la fromagerie de Chantrans, quelques mois après les rejets de celle de Noirefontaine, sans compter les autres pour lesquelles nous ne communiquons pas systématiquement, ce serait désormais au tour de la Fromagerie des Longevilles-Mont-d’Or d’avoir un souci avec une partie de ses rejets.

Source : http://www.soslrc.com
Ajouté le 17 mai 2022 à 17:29

Des eaux et des débats

Alors que l’eau est un enjeu mondial majeur, les politiques de l’eau restent, elles, assez absentes du débat public et sont souvent méconnues des citoyens. Quelles sont les logiques qui construisent ces politiques, quels rapports de force les traversent ? Explications avec Sylvain Barone et Pierre-Louis Mayaux, chercheurs en science politique au sein de G-EAU et auteurs du livre Les politiques de l’eau.

Source : http://www.umontpellier.fr
Ajouté le 17 mai 2022 à 17:28

Mégabassines : « Les pouvoirs publics démultiplient les effets des sécheresses »

En plus d’aggraver la sécheresse, les gigantesques retenues d’eau irriguant les cultures de l’agro-industrie « sont accélératrices du gigantisme et donc de la concentration des richesses », selon Julien Le Guet, du collectif Bassines non merci.

Source : http://reporterre.net
Ajouté le 17 mai 2022 à 17:28

BSH Grand Est avril 2022 - DREAL Grand Est

Source : http://www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr
Ajouté le 17 mai 2022 à 17:28

Corse - Chambre des territoires : la future gestion de l'eau en question

En 2026, comme le prévoit la loi NOTRe, les communes corses devront transférer leur compétence eau potable et assainissement aux intercommunalités dont elles dépendent. Ce changement d’échelon de la gestion de la ressource en eau soulève des questions pour certains édiles, avec, en toile de fond, une possible privatisation du service. La question a été débattue, lundi après-midi, lors de la session de la Chambre des territoires.

Source : http://www.corsenetinfos.corsica
Ajouté le 17 mai 2022 à 17:16

PSE syndicat du bassin de l'Oudon : 11 agriculteurs rémunérés pour leurs haies et prairies permanentes

Dans le Sud-Mayenne, 11 agriculteurs ont signé un contrat Paiement pour services environnementaux (PSE) avec le syndicat de bassin de l'Oudon. Ils sont récompensés pour maintenir les haies et les prairies permanentes sur leur ferme. Pour autant, le système des PSE peine à se développer.

Source : http://www.web-agri.fr
Ajouté le 17 mai 2022 à 17:14

Articles plus anciens >>