Veille Eau Menu

Votre annonce sur le site


Inventaire et analyse de suivis piscicoles en marais H/F

Type d'offre : Stage (6 mois)
Localisation : Poitou-Charentes
Société : Forum des Marais Atlantiques
Date limite de candidature : 22/11/2018 (publiée le 03/10/2018)

Présentation de l'offre

Contexte et problématique

Les travaux de restauration sur les zones humides rendent nécessaire le développement d’outils partagés à l’échelle des bassins versants, comme des indicateurs, notamment pour évaluer les actions engagées sur le terrain et appréhender l’évolution de ces milieux. Des réflexions sont menées depuis les années 2000, afin d’aboutir à des protocoles de suivis accessibles et optimisés. Ainsi le FMA a élaboré la Mallette d’indicateurs de travaux et de suivis en zones humides, constituée d’un recueil de 34 fiches d’indicateurs pour les zones humides. Parmi les fiches de la Mallette, trois font l’objet d’un développement pour le suivi du peuplement piscicole en marais :

Un état des connaissances des suivis piscicoles, réalisé en 2014 au FMA, a mis en lumière l’hétérogénéité des méthodes utilisées.

Ainsi, le FMA engage un projet de coordination et de mise en œuvre sur l’ « Élaboration de protocoles harmonisés de suivis piscicoles en marais endigués sur le bassin Seine-Normandie », de 2018 à 2020. Ce projet est financé par l'Agence de l'eau Seine-Normandie et supervisé par la Direction Territoriale et Maritime des bocages Normands.

L’objectif est de développer un (ou des) protocoles de suivis piscicoles standardisé(s) sur les marais endigués, à l’aide d’un groupe d’experts (=groupe de travail). Ce protocole répondra à des objectifs opérationnels et de connaissances sur l’état des peuplements piscicoles en marais, et également contribuer à une réflexion nationale prévue au titre du Plan National d'Actions pour les Zones Humides (PNAZH). 

Objectifs du stage

Le travail du stagiaire H/F aura pour but principal de compléter les informations disponibles afin de travailler à l’élaboration de protocoles standardisés et transposables en marais :

  • Quels sont les outils de suivis « poissons » développés en marais sur le bassin Seine-Normandie (engins utilisés et protocoles mis en œuvre) ?
  • Quelles sont les connaissances existantes sur le bassin (espèces présentes, états, localisations, cycles de vie, sites ayant fait l’objet de suivis…) ?
  • Quels sont les protocoles qui pourraient être établis ou, a minima, quels éléments sont à intégrer afin de l’(les) élaborer ?
  • Quelles typologies de marais proposer pour ce projet ?
  • Quels sites pourraient faire l’objet de suivi ? Quels sont les enjeux et contraintes de ces sites ?

Étapes du stage et méthode

Le stagiaire H/F devra effectuer des recherches bibliographiques (Internet, rapports de stage, thèses, rapports…) et des enquêtes auprès des gestionnaires sur :

  • les outils de suivis piscicoles mis en place pour l’évaluation des actions financées par l’Agence de l’eau (moyens financiers, techniques et humains, connaissances du gestionnaire, etc.) ;
  • les méthodes mises en place pour caractériser le milieu avec ces outils : contraintes environnementales, fonctionnement, enjeux, usages, paysage, historique, potentiel d’accueil des espèces, etc. ;
  • les connaissances sur les espèces.

Il proposera une analyse et des suggestions pour le choix des protocoles de suivis et pour le choix des sites, en tant que potentiels supports du test du protocole.

Il participera aux groupes d’experts et aux réunions de travail mais aussi, potentiellement, à des pêches sur le bassin.

Il restituera son stage sous la forme :

  • D’un rapport de stage contenant les éléments cités ci-dessus (synthèse bibliographique, résultats d’enquête, cartes si nécessaires et propositions de protocoles standardisés)
  • D’une présentation en groupe d’experts et/ou au Comité d’orientation scientifique et technique du FMA (selon timing).

Un calendrier détaillé de réalisation sera défini au cours de la première semaine du stage ainsi que les dates et procédures de validation des différentes étapes du projet.

Conditions du stage

Lieu de stage et déplacements : au FMA à Rochefort (17). Le stagiaire H/F dispose d’un bureau et d’un ordinateur. Pour ses déplacements professionnels, il utilise un véhicule de service.

Convention : Stage conventionné avec l’organisme de formation.

Début et durée du stage : 6 mois (35h/semaine) - à partir de février-mars 2019.

Gratification : 15 % du plafond horaire de la sécurité sociale.

Encadrement : Le stage sera encadré par l’équipe du FMA, au sein de la cellule Eau Environnement et sera sous la responsabilité d’Audrey DURIEZ.

Profil recherché

Étudiant en Master 2 en préservation de l’environnement, des milieux ou du littoral.

Compétences requises ou à développer :

Fort intérêt pour les écosystèmes, les zones humides et l’ichtyofaune ;
Notions d’anglais lu et écrit pour la bibliographie ;
Permis B (indispensable).

Qualités :

Aisance relationnelle et travail en équipe ;
Bonnes capacités d’adaptation ;
Bonnes capacités d'analyse, de synthèse et rédactionnelle (maîtrise des logiciels de bureautique classiques) ;
Autonomie et sens de l’initiative.

Pour postuler

Candidature (CV et lettre de motivation)

A adresser, par mail, avant le 23 novembre 2018, à l’attention de Madame Audrey DURIEZ (le choix du stagiaire est normalement prévu le 26 novembre).

Audrey DURIEZ, chargée de mission Indicateurs – aduriez@forum-marais-atl.com – 05.46.87.85.36

Merci de joindre également le rapport du dernier stage effectué.



Fichier PDF de l'annonce



Ne ratez aucune nouvelle annonce : pour recevoir les nouvelles offres d'emplois et de stage tous les matins, inscrivez-vous à notre newsletter !

S'inscrire

Toutes les offres d'emplois et de stagesOffres d'emploi technicien de rivièreOffres d'emploi traitement des eauxOffres d'emploi zones humidesOffres d'emploi hydrauliqueOffres d'emploi assainissementOffres d'emploi chargé d'études / chargé de mission