Logo Veille Eau Veille Eau Menu

Votre annonce sur le site


Inventaire des habitats et évaluation de la continuité écologique pour des poissons grands migrateurs : cas du bassin de la Seine

Type d'offre : Stage (5 à 6 mois)
Localisation : Ile-de-France
Société : Inrae
Date limite de candidature : 27/11/2020 (publiée le 25/10/2020)

Présentation de l'offre

Type d'offre: Stage (5-6 mois) – début 2021

Localisation: Antony (92)

Laboratoire d'accueil: INRAE, UR HYCAR, Équipe Hydroécologie Fluviale (HEF)

Date limite de candidature: 27/11/2020

CONTEXTE :

Les espèces de poissons potamotoques telles que le saumon Atlantique et la truite de mer réalisent, à l'âge adulte, une migration de la mer vers les rivières pour se reproduire. Cette migration, de parfois plusieurs milliers de kilomètres, est cruciale pour la survie de l'espèce. Or les activités humaines (pollution, aménagement des cours d'eau par des ouvrages bloquants, destruction des habitats, etc.) ont fortement impacté les parcours migratoires empêchant parfois l'accès aux sites de fraie et mettant en péril la survie de ces grands migrateurs.

Historiquement, huit espèces de poissons potamotoques occupaient une large partie du bassin de la Seine. Mais l'aménagement du fleuve, ainsi que la pollution de l'eau ont fragilisé ces espèces, au point de faire disparaitre certaines du bassin de la Seine au cours du 20ème siècle.

Aujourd'hui, grâce à l'amélioration de la qualité de l'eau, l'aménagement et l'effacement de certains ouvrages, on observe une recolonisation progressive de plusieurs de ces espèces. La restauration de la continuité écologique du bassin de la Seine est donc un enjeu majeur dans la reconquête du bon état écologique des cours d'eau.

Ce stage s’intègre au projet CONSACRE: « Continuité écologique piscicole et intérêt des acteurs pour sa restauration » qui a pour ambition d’aider les acteurs à hiérarchiser les opérations de restauration de la continuité écologique et à favoriser le retour des poissons migrateurs sur le bassin de la Seine. Pour savoir comment restaurer au mieux ces continuités écologiques, il est essentiel de modéliser la connectivité potentielle de l’estuaire à la frayère, en tenant compte de la disponibilité et de l'accessibilité de ces habitats.

OBJECTIFS DU STAGE ET MISSIONS :

Le stagiaire bénéficiera des connaissances et compétences de l'équipe HEF en ichtyologie, écologie et analyses géomatiques et statistiques pour répondre aux objectifs suivants:

Objectif 1: Estimer la disponibilité potentielle des frayères pour deux espèces de poissons migrateurs potamotoques (la lamproie marine et la truite de mer) sur deux affluents de la Seine à enjeux migrateurs: l'Epte et la Mauldre.

Pour répondre à cet objectif, les missions du stagiaire seront :

  • ​Réaliser une étude prospective au travail de terrain
  • ​Réaliser un inventaire à pied et/ou en kayak des habitats potentiels de poissons (substrat, faciès, abris, etc.)
  • ​Faire une cartographie des habitats potentiels sous logiciel SIG à partir des relevés de terrain

Objectif 2: Évaluer l’accessibilité des frayères par ces deux espèces, depuis l'estuaire de la Seine.

Une migration amont, de la mer jusqu'à une zone de fraie, constitue un coût énergétique important pour un poisson. Ce coût énergétique va dépendre des éléments du paysage que le poisson va rencontrer au cours de sa migration. Certains éléments du paysage pourront contraindre le déplacement et en augmenter le coût: la présence d'obstacles, de pollutions et certaines conditions hydrodynamiques (ex. forte vitesse de courant). À l'inverse d'autres pourront faciliter le déplacement et en diminuer le coût: les périodes de flot (marée montante) dans l'estuaire, la présence d'abris.

En confrontant ces éléments du paysage aux caractéristiques des espèces (ex. capacité de nage et de franchissement d'obstacle, seuil de tolérance aux pollutions, etc.), il sera possible d'évaluer le coût (ou résistance) de chacun de ces éléments. Et en utilisant une approche de chemin de moindre coût, il sera possible de modéliser la connectivité entre l'estuaire et les frayères potentielles. Cette modélisation servira à évaluer l'effet de scénarios de restauration de la continuité écologique tels que l'effacement d'ouvrages.

Pour répondre à cet objectif, les missions du stagiaire seront :

  • ​Identifier et cartographier les éléments du paysage qui peuvent contraindre ou faciliter la migration sur l'Epte et la Mauldre
  • ​Attribuer à chacun des éléments du paysage, et à partir des données de la littérature, une note de résistance au déplacement en fonction des caractéristiques des espèces.
  • ​Modéliser la connectivité par une approche géomatique de chemin de moindre coût.
  • ​À partir des modèles réalisés, tester des scénarios de restauration de la continuité écologique.

CONDITIONS DE STAGE

Durée de travail: 35h/semaine

Congés: 2,5jours/mois

Gratification de stage: ~595€/mois

Accès à la restauration collective sur site

Prise en charge des frais de transport en commun à 50%

Frais de missions pris en charge et déplacement en véhicule de service

Profil recherché

  • Niveau MASTER 2 en environnement/ écologie/ gestion des milieux aquatiques
  • Connaissance du fonctionnement des milieux aquatiques
  • ​Maîtrise des outils SIG (QGIS ou ArcGIS)
  • ​Maîtrise du logiciel R
  • ​Goût pour le terrain
  • ​Autonomie, rigueur scientifique et esprit de synthèse
  • ​Sens de la communication et du travail en équipe
  • ​Sens de l’organisation

La date limite de réponse est dépassée : 27/11/2020

Veille eau c'est aussi

Picto cloche

DES PUBLICATIONS
Plus de 1500 publications classées par thématique

Découvrir

Ne ratez aucune nouvelle annonce : pour recevoir les nouvelles offres d'emplois et de stage tous les matins, inscrivez-vous à notre newsletter !

S'inscrire

Toutes les offres d'emplois et de stagesOffres d'emploi technicien de rivièreOffres d'emploi traitement des eauxOffres d'emploi zones humidesOffres d'emploi hydrauliqueOffres d'emploi assainissementOffres d'emploi chargé d'études / chargé de missionOffres d'emploi hydrobiologiste