Logo Veille Eau Veille Eau Menu

Votre annonce sur le site


Chef(fe) de projet - eaux souterraines, gestion quantitative H/F

Type d'offre : CDI
Localisation : Centre
Société : Agence de l'eau Loire-Bretagne
Date limite de candidature : 22/02/2020 (publiée le 02/02/2020)

Présentation de l'offre

Présentation de l'unité :

L’agence de l'eau Loire-Bretagne est un établissement public de l'Etat comptant 300 agents répartis entre un siège situé à Orléans et 5 délégations régionales. La vaste étendue du bassin Loire-Bretagne (28% du territoire métropolitain), des sources de la Loire à la Bretagne, est composée de territoires extrêmement variés.  Depuis plus de 50 ans, grâce aux diverses redevances perçues, l’agence de l’eau s’engage aux côtés des élus et des usagers de l’eau pour préserver la ressource et les milieux aquatiques. Le 11e programme d’intervention de l’agence de l’eau Loire-Bretagne va mobiliser pour la période 2019-2024, 2,2 milliards d’euros de financements dédiés aux projets permettant d’améliorer la qualité des eaux, la gestion quantitative, et d’assurer une solidarité territoriale. Il prévoit de financer les acteurs économiques (artisans, petites ou moyennes entreprises, groupes industriels,…) pour réaliser des études et des travaux, se doter de nouveaux équipements, mettre en place de nouvelles technologies destinées à lutter contre les pollutions de l’eau ou l’économiser.

La direction de l’évaluation et de la planification compte 31 agents répartis en 2 services (« Evaluation », « Planification »). Elle a pour mission principale d’évaluer l’état des masses d’eau du bassin Loire Bretagne et du littoral. Elle élabore et suit le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) ainsi que le programme de mesures (PdM).

Le service Planification a pour mission la production et la révision des documents de planification de la directive cadre sur l’eau (DCE) et leur valorisation ; le suivi, l’actualisation et la valorisation de la connaissance sur les pressions s’exerçant sur les milieux et la gestion quantitative de la ressource ; le pilotage de la réflexion et de la stratégie en matière de connaissance de l’impact à attendre du changement climatique, d’études économiques (observatoire des coûts) et de recherche-développement.

Missions principales :

Le chef de projet participe à la définition de la politique de l'agence et des instances relative à la gestion quantitative de la ressource en eau. A ce titre il participe à l'élaboration et à la mise en œuvre du SDAGE (questions importantes, état des lieux, rédaction du Sdage...). Il participe également à l'élaboration du programme d'intervention de l'agence.

Activités générales :

La (le) titulaire assure ses missions dans les domaines suivants :

Planification et mise en œuvre de la directive cadre sur l’eau :

  • Questions importantes (enjeux) : Elle (il) pilote la rédaction de la question importante « Quantité »
  • Etat des lieux, pressions liées aux prélèvements et à l’altération de l’hydrologie: Elle (il) élabore et applique des méthodes, rédige le chapitre sur les pressions quantitatives.
  • Sdage : Elle (il) participe à la rédaction du chapitre 7 du Sdage « Maîtriser les prélèvements d’eau » et à l’orientation 6E « Réserver certaines ressources à l’eau potable »

Etudes pour la mise en œuvre de la DCE :

  • Elle (il) pilote des études, notamment de modélisation des nappes, prises en charge par DEP pour la mise à jour du Sdage (par exemple Cénomanien);
  • Elle (il) suit d’autres études, notamment de modélisation des nappes, pour la mise à jour du Sdage (par exemple pour l’identification de nouvelles  « nappes à réserver en priorité pour l’alimentation en eau potable ») ;

Appui aux délégations régionales de l’agence de l’eau :

Le chef de projet met ses compétences au service des délégations pour les appuyer, si nécessaire, dans leur suivi des études relatives à la gestion quantitative : études volumes prélevables, études pour la constitution des organismes uniques de gestion collective et préalables aux autorisations uniques de prélèvements, études « hydrologie, milieu, usages, climat », études de modélisation…

Changement climatique :

En lien avec le chef de projet changement climatique, elle (il) développe et partage une vision des effets observés et à venir du changement climatique sur la ressource en eau (niveau des nappes et débits des cours d’eau) sur le bassin Loire-Bretagne.

Groupes de travail nationaux  dont le groupe « gestion quantitative ». Elle (il) y fait valoir les caractéristiques et politiques du bassin Loire-Bretagne dans la construction des décisions nationales.

Déplacements réguliers dans le bassin et en région parisienne

Profil recherché

Connaissances et expérience :

Maîtrise de l’hydrogéologie avec une appropriation rapide de l’hydrogéologie très variée du bassin,

Bonne connaissance du domaine de l’eau, des SDAGE et Sage,

Connaissance de la gestion de données appréciée.

Savoirs faire :

Savoir définir et piloter un projet en étant force de proposition,

Savoir animer une réunion / un groupe de travail / une équipe avec une facilité d’adaptation et relationnelle,

Savoir fédérer autour d'objectifs,

Savoir rédiger et prendre la parole en public,

Savoir analyser et synthétiser un sujet,

Savoir vulgariser, présenter et expliquer des informations techniques avec créativité, imagination, pour outils, tableaux de bords, méthodes,

Savoir relayer l'information de manière pertinente.
 

La date limite de réponse est dépassée : 22/02/2020

Veille eau c'est aussi

Picto cloche

DES VIDÉOS
Plus de 1200 vidéos classées par thématique

Découvrir

Ne ratez aucune nouvelle annonce : pour recevoir les nouvelles offres d'emplois et de stage tous les matins, inscrivez-vous à notre newsletter !

S'inscrire

Toutes les offres d'emplois et de stagesOffres d'emploi technicien de rivièreOffres d'emploi traitement des eauxOffres d'emploi zones humidesOffres d'emploi hydrauliqueOffres d'emploi assainissementOffres d'emploi chargé d'études / chargé de missionOffres d'emploi hydrobiologiste