Veille Eau Menu

Votre annonce sur le site


Lien trophique entre les communautés de macroinvertébrés et de phytobenthos de deux cours d’eau méditerranéens à hydrologie différente

Type d'offre : Stage (6 mois)
Localisation : Provence-Alpes-Côte d'Azur
Société : Irstea
Date limite de candidature : 21/11/2018 (publiée le 21/10/2018)

Présentation de l'offre

En rivière méditerranéenne, et notamment en conditions de faible débit (régulé ou naturel), le développement de phytobenthos peut atteindre un paroxysme au printemps, engendrer un colmatage des substrats et modifier les communautés de macroinvertébrés aquatiques. Le contexte hydrologique (crues fréquentes et/ou intenses) peut être un facteur de limitation de la croissance du phytobenthos et ainsi favoriser un décolmatage des substrats.

Afin de rechercher et analyser les liens entre ces deux communautés aquatiques (Projet DREAM), un suivi simultané des dynamiques temporelles (mensuelles et pluriannuelles) de colonisation de phytobenthos et des invertébrés a été mené en partenariat par Edf, Bi-Eau et Irstea, de 2014 à 2017 (période printanière), dans deux stations en moyenne Durance régulée, et une station sur l’Asse, rivière non régulée.

Les objectifs de cette étude permettront de mieux connaitre les relations entre les macroinvertébrés et le phytobenthos dans des ambiances de courant rapide, et dans des conditions hydrologiques différentes. Le projet de stage s’articulera autour de 2 axes de recherches (I) analyser les données acquises pour rechercher les invertébrés les plus inféodés aux zones de fort développement algal ou ceux limités par les algues (ii), par de la bibliographie et des expérimentations au laboratoire, identifier et/ou confirmer le régime alimentaire des invertébrés sélectionnés pour leur rôle écologique (proie des poissons endémiques, etc). Au laboratoire (à Irstea et à l’Université) des manipulations seront donc mises en œuvre par le stagiaire afin d’identifier les contenus stomacaux des espèces d’invertébrés sélectionnés au préalable.

Le sujet pourrait s’ouvrir vers une thèse sous condition de financement.

Environnement du stage

Ce travail s’intègre au sein du Projet DREAM (Dynamique de REcolonisation des Algues et des Macroinvertébrés) financé par EDF et l’Agence de l’Eau RMC. Le/la stagiaire sera accueilli(e) dans les locaux d’Irstea Aix-en-Provence pour partie et dans les locaux de l’équipe EEC (IMBE, Marseille) pour autre partie pendant toute la durée du stage. Des déplacements entre ces deux sites, sur les sites de terrain et pour rencontrer d’autres scientifiques travaillant sur la thématique sont à envisager.

Dates de réalisation du stage

Stage rémunéré de 6 mois, de février-mars 2019 à juillet-août 2019.

Profil recherché

Bonnes aptitudes au laboratoire (identification des invertébrés), au traitement statistique des données et à la rédaction sont requises. Une bonne connaissance en écologie (et en particulier hydrobiologie), hydrologie, et physico-chimie des cours d’eau est nécessaire. Une connaissance des invertébrés aquatiques et un intérêt pour les relations interspécifiques (notamment trophiques) sont importants. Enfin, une bonne maitrise de l’anglais est nécessaire (bibliographique scientifique).

Pour postuler

Envoyer CV et lettre de motivation à Gaït Archambaud (gait.archambaud@irstea.fr) et Stéphanie FAYOLLE (stephanie.fayolle@imbe.fr) avec copie à Leah BECHE (leah.beche@edf.fr).



Fichier PDF de l'annonce



Ne ratez aucune nouvelle annonce : pour recevoir les nouvelles offres d'emplois et de stage tous les matins, inscrivez-vous à notre newsletter !

S'inscrire

Toutes les offres d'emplois et de stagesOffres d'emploi technicien de rivièreOffres d'emploi traitement des eauxOffres d'emploi zones humidesOffres d'emploi hydrauliqueOffres d'emploi assainissementOffres d'emploi chargé d'études / chargé de mission