Veille Eau Menu

Votre annonce sur le site


Vidéo : Etude des marchés de droits d'eau par l'économétrie - ENGEES

Simon DE BONVILLER est doctorant au laboratoire GESTE- Gestion territoriale de l'eau et de l'environnement (ENGEES, Irstea) et sa thèse porte sur l'étude des marchés de droits d'eau par l'économétrie.

Vidéos sur le même thème

Agriculture : comment les Allemands utilisent l’eau de pluie - LCI

De l’autre côté du Rhin la récolte des eaux de pluie est beaucoup plus organisée qu’en France. Une solution privilégiée plutôt que de prélever de l’eau dans les nappes phréatiques. Mais des associations écologistes estime que cette méthode a aussi ses défauts en ce qui concerne le cycle de la pluie.

Source : http://www.lci.fr
Ajouté le 29 aout 2017 à 17:36

Programme de recherche PESTICEROS

Le programme de recherche PESTICEROS de l’AREAS a pour objectif d’évaluer les transferts de phytosanitaires à l’échelle d’un bassin versant de plus de 1 000 hectares en Seine-Maritime. Ce site est très représentatif du contexte sur Seine-Aval, mais par son caractère unique en France, il a vocation à servir de référence sur le sujet du transfert des phytosanitaires par ruissellement. Une station de mesures a été installée afin de ne capter que les exportations issues d’un bassin agricole sans karst. Un autre sous bassin versant a été isolé afin d’évaluer les pertes via le kart présent sur cet impluvium. Enfin, une autre station, captant des eaux de ruissellement d’origine non agricole a été mis en place également afin d’avoir une approche sur les polluants des habitants de la commune de Bourville (76).

Source : http://www.youtube.com
Ajouté le 19 juin 2018 à 17:42

En finir avec le labour, visite chez J-C Bady, ferme-pilote Agr'eau

“Le Labour, source de toutes les pollutions, de tous les problèmes ? “ organisée le 19 septembre 2014 dans le cadre du programme Agr’eau a réuni près de 90 personnes à Ansan (Gers), principalement des agriculteurs bio et conventionnels, mais aussi des étudiants, chercheurs, conseillers agricoles, techniciens de chasse et des personnels des services de l’Etat… Pour débuter la soirée, Jean Christophe Bady a ouvert les portes de sa ferme (ferme pilote Agr’eau) et a expliqué sa démarche qui s’appuie sur 3 piliers : rotations longues, associations culturales diversifiées et sol toujours couvert.

Source : http://www.youtube.com
Ajouté le 12 novembre 2014 à 17:28

Produire autrement : Sol-en-Caux lutte contre l'érosion des sols

L'association d'agriculteurs Sol-en-Cau lutte contre l'érosion des sols dans cette région à l'aide de l’agriculture de conservation dans des systèmes incluant pommes de terre et lin.

Source : http://webtv.agriculture.gouv.fr
Ajouté le 05 octobre 2015 à 11:58

Les agriculteurs de FDSEA occupent le bureau du directeur de DDTM à Toulon

Une délégation de la FDSEA a investi les bureaux de la DDTM à Toulon ce jeudi matin. Elle réclame de l'administration qu'elle s'engage sur un calendrier dans la réalisation de travaux de sécurisation des cours d'eau, suite aux violentes intempéries de ces derniers jours.

Source : http://www.dailymotion.com
Ajouté le 04 décembre 2014 à 15:12

Les enjeux de la couverture végétale des sols sur le bassin Adour Garonne

Intervention de Sarah Singla et Konrad Schreiber dans le cadre de la rencontre Agr'eau le 5 avril 2017 à Nérac.

Source : http://www.youtube.com
Ajouté le 02 mai 2017 à 14:07

Optimiser le fonctionnement des sols : l'exemple de Solevidence

Deux groupes d’agriculteurs du Bas-Rhin, issus de petites régions agricoles sensibles à l’érosion et au phénomène des coulées de boues, s’associent pour mieux appréhender le fonctionnement de leurs sols et développer des techniques de production préservant les sols de l’érosion. L’objectif est de rechercher des solutions durables et globales à ce problème qui grève les performances économique des exploitations, entame leur capital agronomique et nuit aux relations avec les riverains.

Source : http://www.youtube.com
Ajouté le 25 septembre 2015 à 14:43

L’innovation sur les eaux, les sols et les effluents : quelles visions et perspectives pour l’Inra, l’Irstea et les acteurs socio-économiques ?

Cette rencontre, centrée sur le domaine des eaux, des sols et des effluents, est notamment destinée aux partenaires agricoles, industriels, associatifs et institutionnels afin de renforcer les synergies entre la société, le monde économique et la recherche, pour l’innovation.

Source : http://www.inra.fr
Ajouté le 12 mars 2017 à 17:18