Aller au contenu

Acquisition de connaissances sur le brochet et ses habitats H/F

Votre annonce sur le site

Type d'offre : Stage (6 mois)
Localisation : Haute-Normandie
Société : FDAAPPMA 27
Date limite de candidature : 05/12/2022 (publiée le 13/11/2022)

Présentation de l'offre

Acquisition de connaissances sur le brochet et ses habitats sur le contexte « Seine » dans l’Eure (27)

1.     Préambule

Association Loi 1901, la Fédération de l’Eure pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (FDAAPPMA 27) fédère les 24 associations agréées (AAPPMA) du département et représente près de 7 500 pêcheurs.

Agréée protection de l’environnement et association à caractère d’établissement d’utilité publique, elle a pour missions statutaires :

2.     Contexte & objectifs

La Fédération de Pêche de l’Eure a désigné le brochet comme espèce repère en zone cyprinicole dans son Plan Départemental pour la Protection des milieux aquatiques et la Gestion des ressources piscicoles de l’Eure (PDPG 27, http://www.eure-peche.com/3379-pdpg.htm). Dans le département de l’Eure, les contextes cyprinicoles se retrouvent sur 500 km, soit plus de 20 % des cours d’eau du département, notamment sur les rivières Eure et Seine. La population de brochets en France, et plus particulièrement en Normandie, est aujourd’hui en régression, principalement à cause de la dégradation de ses zones de reproduction : les zones humides.

La Fédération de l’Eure, conformément aux mesures identifiées dans son PDPG, porte donc un programme départemental d’animation sur les zones humides d’intérêt piscicole (ZHIP) appelées plus communément « frayères à brochets ». Deux cours d’eau sont concernés dans le département :

En accompagnement de ces objectifs de restauration physique d’habitats de reproduction, la Fédération poursuit 3 axes de travail :

Entre 2014 et 2020, plusieurs campagnes d’études des zones de reproduction des brochets ont été menées sur le contexte « Seine » dans le département de l’Eure. Ces études ont permis d’apprécier la qualité des zones de frayères sur cet axe et de déterminer l’ampleur des travaux nécessaires pour restaurer leur fonctionnalité. Le brochet est en effet un excellent indicateur de l’état du milieu dans lequel il vit, dans la mesure où il s’agit de l’espèce la plus exigeante en termes de qualité et de fonctionnalité de ses sites de ponte et de pré-grossissement.

En effet, l’imperméabilisation des sols et la disparition progressive des milieux humides provoquent une importante diminution des zones inondables offrant les conditions nécessaires à la reproduction de cette espèce. La fragmentation des cours d’eau par des ouvrages bloquant la continuité écologique et le contrôle artificiel des niveaux d’eau sont également des causes pouvant expliquer la destruction des habitats du brochet.

Afin de mener à bien les actions de restauration préconisées par le PDPG, la FDAAPPMA27 souhaite donc améliorer sa connaissance du peuplement de brochets sur ce secteur. L’objectif étant de dresser un diagnostic global pour construire des projets de restauration cohérents et efficients avec l’état de la population de cette espèce sur la Seine et ses caractéristiques biologiques.

Cette proposition de stage a pour objet de compléter les précédentes études sur le brochet en Seine ainsi que d’apporter de réelles connaissances sur la biologie de l’espèce dans cette partie du fleuve (âge, comportement, génétique…). L’intérêt sera de pouvoir coupler données biologiques et diagnostics des habitats dans la perspective de réaliser des opérations de restauration qu’il sera possible d’évaluer dans les années à venir.

3.     Déroulement du stage

Phase 1 : Acquisition de données biologiques et diagnostic des habitats du brochet en Seine

La première phase de ce stage est l’acquisition de données sur la biologie du brochet du contexte « Seine » dans le département. L’objectif est de pouvoir caractériser la population en place grâce à des informations sur l’âge, la croissance ou encore la génétique.

Il s’agira donc de réaliser :

Dans le même temps, le ou la stagiaire sera amené à réaliser, sur la base des données existantes, un diagnostic des habitats du brochet sur la zone concernée (croissance et reproduction). A ce titre, il/elle devra prévoir de se rendre sur le terrain afin d’effectuer des inventaires faune/flore et des levés topographiques et hydrauliques.

Sur la Seine, les principaux habitats du brochet sont les plans d’eau, les retenues d’ouvrages hydrauliques et les zones humides inondables en lit majeur. Cette étude devra permettre d’identifier les zones prioritaires à enjeux pour la reproduction du brochet.

Phase 2 : Mise en pratique : développement d’un projet de restauration d’annexe hydraulique

Grâce aux données produites pendant la phase précédente, le ou la stagiaire construira un projet de restauration d’une annexe hydraulique sur la Seine, actuellement étudiée par la FDAAPPMA27. Il s’agira de proposer des pistes d’actions détaillées afin de restaurer la fonctionnalité de la zone vis-à-vis des conditions de reproduction de cette espèce. Les principales étapes pour la définition de ce projet sont :

Phase 3 : Elaboration d’un protocole de suivi par radiopistage

Durant la troisième phase de ce stage, le ou la stagiaire devra être en mesure d’élaborer un protocole de suivi du brochet par radiopistage. Ce système permet de suivre les déplacements des poissons à distance. L’objectif recherché est le suivi des migrations de ce poisson sur l’axe Seine et entre le cours d’eau et les annexes hydrauliques.

Un important travail de recherches bibliographiques et de prise de contact avec d’autres fédérations de pêche sera donc nécessaire pour définir, rédiger et budgétiser ce protocole pour la FDAAPPMA27 dans le but de sa mise en œuvre en 2024.

4.     Conditions de stage

Le stage aura une durée de 6 mois et pourra commencer début avril 2023.

Le stagiaire sera encadré par monsieur Geoffrey BAILLEUL responsable technique. Le travail de terrain se fera accompagné d’un technicien de la FDAAPPMA27.

Le stage s’effectuera essentiellement dans nos locaux à Pont-Audemer, mais des déplacements sur le terrain dans tout le département seront nécessaires (permis B).

Tout le matériel nécessaire au bon déroulement du stage sera fourni par la fédération de pêche (ordinateur, GPS, matériel de terrain, EPI …).

Gratification du stage calculée sur la base de la gratification minimale légale soit en moyenne sur les 6 mois de stage une gratification de 559 €/mois.

Des véhicules de service sont mis à disposition pour tous les déplacements.

Les frais de repas liés aux déplacements sur le terrain sont remboursés avec un plafonnement à 20 € par repas.

Profil recherché

Compétences requises :

Qualités personnelles :

La date limite de réponse est dépassée : 05/12/2022

Veille eau c'est aussi

Picto cloche

UN ANNUAIRE DES SOCIÉTÉS
Les coordonnées des acteurs de l'eau en France

Découvrir

Ne ratez aucune nouvelle annonce : pour recevoir les nouvelles offres d'emplois et de stage tous les matins, inscrivez-vous à notre newsletter !

S'inscrire

Toutes les offres d'emplois et de stages Emplois dans les métiers de l'eau Stages dans les métiers de l'eau Emplois technicien de rivière Emplois traitement des eaux Emplois zones humides Emplois hydraulique Emplois assainissement Emplois chargé d'études / chargé de mission Emplois hydrobiologiste