Veille Eau Menu

Votre annonce sur le site


Influence du changement climatique et des aménagements sur la température des cours d’eau : modélisation à haute résolution et application au bassin de la Loire

Type d'offre : Thèse
Localisation : Rhône-Alpes
Société : Irstea
Date limite de candidature : 14/11/2018 (publiée le 01/11/2018)

Présentation de l'offre

Résumé

Le réchauffement climatique et la diminution des débits projetés pour le XXIème siècle avec un impact sur la température des hydrosystèmes, interroge sur la résilience et la résistance des écosystèmes aquatiques. La quantification de l’évolution future de la température des cours d’eau est donc d’une importance majeure pour l’adaptation aux changements climatiques et pour des activités socio- économiques qui devraient modifier leur gestion. Ce travail de thèse se propose d’améliorer et utiliser le modèle thermique régional T-NET (Beaufort et al, 2016) dans le bassin de la Loire, pour simuler l’impact du climat et de l’hydrologie dans des contextes morphologiques et de végétation rivulaire particuliers.

Le modèle T-NET, à base physique, résout le bilan énergétique à l’échelle régionale, en fonction des forçages hydrologiques, atmosphériques et géomorphologiques. Malgré une prise en compte récente d’une meilleure caractérisation de l’ombrage à l’aide de données LIDAR (Loicq et al, 2018), le modèle nécessite encore quelques développements pour mieux prendre en compte les temps de propagation et le réchauffement de l’eau supplémentaire aux niveaux des seuils. L’intégration dans le modèle des plans d’eau artificiels et de leur gestion sera étudiée.

Après ces développements, un ensemble de projections climatiques provenant du 5ème rapport du GIEC (2014) et hydrologiques provenant des travaux antérieures des équipes de recherche seront intégrés dans le modèle. L’analyse des simulations portera sur les scénarios climatiques, hydrologiques et thermiques avec des outils statistiques pour mieux mettre en évidence les changements en magnitude, durée (précocité et/ou retardement), fréquence des événements. Des discussions avec des collègues biologistes permettront d’enrichir l’analyse des simulations en lien avec les seuils thermiques à signifiance biologique.

Profil recherché

-  être titulaire d’un diplôme d’ingénieur ou de Master en Sciences de l'Eau et de l'Environnement ;
-  avoir un bon niveau en programmation (C++, Matlab, R) ;
-  disposer de compétence en modélisation et analyse de données ;
-  avoir une capacité rédactionnelle ;
-  maitriser l’anglais écrit et oral.

Pour postuler

Envoyer CV et lettre de motivation aux adresses mail suivantes :

florentina.moatar@irstea.fr, eric.sauquet@irstea.fr, jean-philippe.vidal@irstea.fr

La date limite de réponse est dépassée : 14/11/2018



Fichier PDF de l'annonce



Ne ratez aucune nouvelle annonce : pour recevoir les nouvelles offres d'emplois et de stage tous les matins, inscrivez-vous à notre newsletter !

S'inscrire

Toutes les offres d'emplois et de stagesOffres d'emploi technicien de rivièreOffres d'emploi traitement des eauxOffres d'emploi zones humidesOffres d'emploi hydrauliqueOffres d'emploi assainissementOffres d'emploi chargé d'études / chargé de mission