Veille Eau Menu

Votre annonce sur le site


Thématiques





6 vidéos
4 publications

Vidéos

Méthod'eau Episode 1 - Une enquête sur les perceptions des habitants

Episode 1 de la série Méthod'eau intitulée "Les micropolluants vus par les sciences humaines et sociales" réalisée par Mathilde Soyer et co-produite par l'association ARCEAU-IdF et l'Agence française pour la biodiversité. Méthod'eau est une série scientifique de plusieurs mini épisodes.

Source : http://www.youtube.com
Ajouté le 03 octobre 2018 à 18:31

Méthod'eau Episode 2 - Récits d'innovation dans la gestion des eaux pluviales

Episode 2 de la série Méthod'eau intitulée "Les micropolluants vus par les sciences humaines et sociales" réalisée par Mathilde Soyer et co-produite par l'association ARCEAU-IdF et l'Agence française pour la biodiversité. Méthod'eau est une série scientifique de plusieurs mini épisodes.

Source : http://www.youtube.com
Ajouté le 02 octobre 2018 à 18:57

Publications

Quand les eaux montent : Mise en patrimoine des crues et des inondations

[Publication] Quand les eaux montent : Mise en patrimoine des crues et des inondations

Les inondations et les crues une forme de patrimoine? C'est la question paradoxale que pose cet ouvrage à travers des dimensions sociales et culturelles. Il confronte les regards de géographes, historiens et sociologues et nous emmène dans la Loire, sur le Rhin, avec Garonne, près de la rivière des Outaouais en Ontario ou encore le long du Brahmapoutre et du Tibre, pour nous présenter une lecture patrimoniale des inondations.

Source : http://amzn.to
Ajouté le 22 aout 2018 à 18:27

Inondations : évaluer la vulnérabilité sociale et vivre avec le risque - Approches socio-ethnologiques et applications au delta du Rhône

[Publication] Inondations : évaluer la vulnérabilité sociale et vivre avec le risque - Approches socio-ethnologiques et applications au delta du Rhône

Partant des travaux existants, les auteurs proposent une méthodologie originale d'évaluation de la vulnérabilité sociale et l'expérimentent dans une étude de cas. La spécificité de cette méthodologie quantitative et qualitative est de se déployer à trois niveaux : celui d'une société locale et de ses grands équilibres socio-démographiques (niveau macrosociologique), celui des collectifs humains amenés à anticiper et à gérer l'événement (niveau méso-sociologique) et celui de l'individu pris dans son contexte social et culturel (niveau micro-sociologique). Le lecteur trouvera donc à la fois une introduction conceptuelle au vaste champ de l'étude de la vulnérabilité sociale et une méthodologie socio-anthropologique pour évaluer et analyser les conséquences de catastrophes naturelles dont l'évaluation reste trop souvent réduite à leurs impacts économiques.

Source : http://amzn.to
Ajouté le 19 mars 2017 à 17:58

La Bièvre de la source à Paris

[Publication] La Bièvre de la source à Paris

En prenant appui sur une iconographie riche et diversifiée, ce livre propose un portrait de cette rivière unique. La Bièvre est abordée du point de vue de son écosystème, de ses usages et leurs conséquences (industries, métiers, artisanat et loisirs), des transformations effectuées pour la maîtriser et la soumettre aux besoins et obligations des riverains ainsi que ses enjeux économiques, techniques, symboliques et culturels.

Source : http://www.amazon.fr
Ajouté le 14 juin 2016 à 17:31

Le fil de l'eau, le fil du temps en Camargue

[Publication] Le fil de l'eau, le fil du temps en Camargue

Sur cette île formée par la rencontre du Rhône avec la Méditerranée, les transformations sont rapides et brutales. Au fil du temps, les hommes n'ont pu y travailler et y vivre sans agir sur le milieu. Au fil de l'eau, leurs interventions, font que rien n'y est totalement naturel. Mais rien non plus n'y est totalement artificiel car, dans l'espace et le temps, les lois de la nature semblent toujours s'imposer. Que l'on soit né ou venu vivre en Camargue, il a fallu résister et s'adapter pour y rester. Se sentir camarguais tient probablement à l'intensité du sentiment de liberté qu'inspire l'acceptation des contraintes qu'impose ce territoire. L'eau, le temps et les collections du Musée de la Camargue sont les fils conducteurs de cette histoire où l'homme, face à une nature hostile, produit un environnement exceptionnel reconnu, aujourd'hui, comme «sauvage»

Source : http://amzn.to
Ajouté le 16 mars 2015 à 18:25